1. Qu’est ce que la trachéotomie :

C’est une ouverture faite dans la trachée, au niveau du cou, permettant l’insertion d’une canule rigide de calibre adapté. L’ouverture est obtenue de manière chirurgicale par une incision au niveau des premiers anneaux de la trachée ou plus récemment par ponction percutanée.

C’est une opération facile à réaliser qui dure environ 15 à 45 minutes, réalisée sous anesthésie générale.


2. Les avantages de la trachéotomie :
Elle permet :
- de respirer plus confortablement grâce à l’ouverture qui représente une prise d’air supplémentaire permettant d’arriver directement dans  la trachée.
- d’aspirer plus facilement les sécrétions bronchiques au moyen de sondes d’aspiration
- d’être mieux oxygéné par une admission plus directe de l’oxygène dans les poumons
- de se brancher plus confortablement au ventilateur, en particulier la nuit, ce qui laisse plus d’autonomie dans la journée.
En cas d’aggravation (surinfection importante, intervention chirurgicale), elle permet de pratiquer en toute sécurité une ventilation artificielle rapide et efficace.


3. Les indications :
Les indications sont différentes selon qu’il s’agisse d’une trachéotomie transitoire (quelques jours à quelques semaines) ou définitive :
transitoire :
- ventilation artificielle prolongée en réanimation avec difficultés de sevrage (après échec du sevrage sur la sonde d’intubation)
- obstacle laryngé
- encombrement avec toux inefficace en particulier lorsqu’il existe des troubles de déglutition avec inhalation

définitive
- insuffisance respiratoire chronique évoluée nécessitant une assistance ventilatoire
- anomalies définitives centrales ou périphériques du carrefour oropharyngé
- certaines maladies neurologiques dégénératives
- certaines myopathies évoluées
- après laryngectomie


4. Les inconvénients:
     a) La trachéotomie occasionne une difficulté pour parler. Les premiers jours qui suivent la trachéotomie, vous êtes branché au respirateur et pratiquement privé de voix. C'est l'air (qui remonte des poumons lors de l’expiration) qui fait vibrer les cordes vocales situées dans le larynx qui permet la parole.
Avec une trachéotomie, l'air venant des poumons ressort directement par l'orifice de la trachéotomie sans aller faire vibrer les cordes vocales. Pour parler, il faut donc boucher la canule de trachéotomie. Cela se fait facilement à l'aide d'un dispositif spécial appelé « valve de phonation ». Il s’agit d’un bouchon muni d'un clapet qui se fixe, une fois débranché du ventilateur, sur la canule de trachéotomie et se ferme à l'expiration. Cela peut également se faire avec le doigt en prenant les mesures d'hygiène nécessaires.

     b) La trachéotomie peut gêner la déglutition. En général, c'est une gêne passagère. N'ayez pas peur, et exercez-vous très vite à avaler votre salive après votre trachéotomie.

     c) La trachéotomie empêche l'humidification et le réchauffement naturel de l'air. Celui-ci ne passant plus par les voies aériennes supérieures, l'air risque donc d'être trop sec ou trop froid. Il faudra l'humidifier et le réchauffer. On peut vous proposer un « nez artificiel » qui se place sur l’orifice de la canule : un « papier buvard » retient l’humidité à l’expiration et la restitue à l’inspiration.

     d) La trachéotomie peut être une porte d'entrée à l'infection, d'où l'importance des mesures d'hygiène à respecter. La canule doit être changée (habituellement une fois par mois) et la canule interne doit être nettoyée chaque jour.

     e) La trachéotomie peut représenter une gêne sur le plan psychologique. Il faudra donc trouver un moyen de la rendre discrète (foulard, noeud papillon, tour du cou, robe et chemisier à petit col noué...)
A tous les inconvénients souvent mal ressentis dans les premiers jours, des solutions peuvent être apportées. Une bonne connaissance du traitement, des soins et de la maladie vous permettra de retrouver votre autonomie.

Avant de rejoindre votre domicile, l’infirmière ou le kinésithérapeute vous apprendra à aspirer vos sécrétions (devant une glace), à nettoyer la canule interne et tous les gestes utiles.